Je suis définitivement fasciné par ces immeubles de l'îlot Riquet, construits par l'architecte Martin Van Treeck. La tour 1, dite "Tour Prélude", inaugurée en 1979, est le plus haut bâtiment d'habitation de Paris. Fascination mêlée de répulsion. Comment vit-on avenue de Flandre dans cet îlot absurde en plein Paris, ce quartier vertical incompréhensible? Martin Van Treeck a pensé aux gens qui vivraient là? Oui, sûrement. Comment? Avec quelle grille de lecture? C'est une autre histoire. Restent ces tours dont je ne peux détacher mon regard, happé par elles, depuis un balcon du XVIIIème. Face à une telle architecture, inhumaine et en pensant qu'on y vit, même aussi qu'on s'y attache, ou qu'on veut en fuir,  il n'y a pas vraiment d'autre choix que de faire dans la nuance, si ce n'est dans le paradoxe.


DSC00475

DSC00482

DSC00599

DSC00613


(photos du 22 et 23 janvier 2011)